Le métier de Directeur

Le Concours de Directeurs des Services Pénitentiaires

Le métier de DSP

Retour au portail du ConcoursRetour

Nos missions

Issus du Ministère de la Justice, les directeurs et directrices des services pénitentiaires (abrégés en DSP) forment un corps chargé de l'encadrement supérieur des services pénitentiaires, à vocation A+.

Souvent qualifiés par la société de "directeurs de prison", nos missions débordent du cadre de la prison où nous effectuons effectivement la direction, de l'animation, du management et du contrôle des établissements pénitentiaires.

En effet, nous pouvons diriger des services pénitentiaires d'insertion et de probation et travailler au sein ou à la tête des directions interrégionales (DISP) et de l'administration centrale. Nous pouvons également travailler au sein d'établissements publics comme l'Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire (ENAP) ou l'Etablissement Public de Santé Nationale de Fresnes (EPSNF).

Ainsi au cours de sa carrière, un directeur ou une directrice pourra occuper les postes suivants :

 

Dès lors, le métier de directeur ou directrice des services pénitentiaires est d'une infinie richesse.

Pour en comprendre tous les enjeux, nous vous invitons à lire notre publication syndicale intitulée "Ce que nous sommes" (qui détaille l'évolution de nos missions et les compétences exigées) et, sous un angle plus critique, le communiqué "Manifeste DSP" (qui met en corrélation les attentes de la société avec les moyens mis à disposition).

 

Statut et rémunération

LoupeFOCUS : Qu'est-ce-que le statut

 

Le métier de directeur des services pénitentiaires est un corps à vocation A+ régi par deux décrets :

 

Le statut de directeur comprend une obligation de mobilité. Celle-ci doit intervenir :

  • Tous les 2 à 4 ans pour les Directeurs de classe normale et hors classe. Une prolongation de 2 ans est toutefois possible.
  • Tous les 3 ans pour les Directeurs Fonctionnels ou Directeurs Interrégionaux. Ces 3 ans sont toutefois renouvelables. Cette durée en réalité n'est qu'indicative pour les emplois fonctionnels, puisqu'ils peuvent être révoqués à tout moment ou donner lieu à des mutations plus rapides.

 

L'indice (majoré) de rémunération d'un directeur débute à 356 pour un élève et s'achève actuellement à 1164 pour un directeur fonctionnel (voir la grille complète à jour du 4 juillet 2013).

Le développement de carrière s'étale sur :

  • 19 ans pour la classe normale pour accéder à l'indice majoré de 783
  • 14 ans pour la hors classe pour accéder à la hors échelle A
  • 12 ans pour l'emploi fonctionnel pour accéder à la hors échelle C

(Voir détails)

 

Certains postes peuvent donner droit à un logement de fonction.

 

FO-Direction agit pour revaloriser le statut des directeurs en travaillant sur le rééchelonnement indiciaire de la classe normale, sur le passage en hors classe, en renégociant l'échelon Hors Echelle B et en souhaitant instaurer un grade d'accès fonctionnel de directeur de classe exceptionnelle.

Livre Blanc sur la pénitentiaire Livre Blanc sur la Pénitentiaire - Vers un parc immobilier adapté et contextualisé
L'exercice confié a Jean-Marie LECERF et au experts désignés pour la rédaction du livre blanc visant à accompagner le programme immobilier annoncé par le ministre de la justice s'avère relativement ténu et ambitieux et ce dans des délais relativement contraints. L'exercice confié a Jean-Marie LECERF et au experts désignés pour la rédaction du livre blanc visant à accompagner le programme immobilier annoncé par...Lire la suite...
Restitution audition sénat Restitution audition Sénat du 1er février 2018
Le 1 er Février 2018, Monsieur Sébastien NICOLAS, Secrétaire Général, Monsieur Ivan GOMBERT, Secrétaire National ainsi que Madame Cécile BRASSART, Déléguée régionale et Chargée de mission Communication FO DIRECTION ont été auditionnés par le Sénat à propos de la crise que traverse notre administration. Le 1er Février 2018, Monsieur Sébastien NICOLAS, Secrétaire Général, Monsieur Ivan GOMBERT, Secrétaire National ainsi que Madame Cécile BRASSART, Délé...Lire la suite...
Résultat des dernières CAP
Retrouvez le résultat des dernières CAP - Attention, vous devez être connecté pour consulter ces articles
Rejoignez FO-Direction
Adhérez au syndicat majoritaire des directeurs des services pénitentiaires !

Participation au 24ème congrès confédéral FORCE OUVRIERE

 

logo congrès confédéralMonsieur Sébastien NICOLAS, Secrétaire Général FO-Direction, accompagné de son adjoint Monsieur Philippe LAMOTTE, participent cette semaine au 24ème congrès de la confédération générale du travail FORCE OUVRIERE se tenant du 23 au 27 avril 2018 au Grand Palais à Lille.

Il s'agit du dernier congrès pour Monsieur Jean-Claude MAILLY, Secrétaire Général FORCE OUVRIERE depuis 2004 puisque c'est effectivement à la fin de la semaine que ce dernier passera la main, à l'issue des votes, à son successeur.

C'est donc lors de la première journée de ce congrès, que Monsieur Sébastien NICOLAS, Secrétaire général FO-Direction, a pris la parole à la tribune :

"Chers Camarades,

Je vous apporte le salut fraternel et les amitiés syndicales du SNP FO Direction, syndicat majoritaire des Directeurs des Services Pénitentiaires.

Créée en 1982, notre organisation regroupe les cadres de direction titulaires et stagiaires de l'Administration Pénitentiaire.

Nous sommes affiliés à la Fédération Administration Générale de l'Etat (F.A.G.E.) et membre du conseil fédéral de la fédération générale des fonctionnaires. Sébastien tribune

Notre doctrine, vivifiée lors du congrès d'octobre 2017, défend la promotion et la reconnaissance du métier de Directeur des Services Pénitentiaires.

En établissement, en Direction Interrégionale ou au Ministère de la justice, nous assurons la direction et la coordination des personnels de surveillance, des personnels techniques et des personnels administratifs dans la prise en charge des personnes détenues. C'est une mission passionnante, riche et profondément humaine.

Mais le corps des Directeurs des Services Pénitentiaires traverse aujourd'hui une crise qui se manifeste par une baisse d'attractivité inédite du métier : alors que les taux de participation au concours dépassent péniblement les 20%, plusieurs collègues quittent chaque année notre administration sans intention de retour.

En effet, face à de lourdes responsabilités, face au statut spécial particulièrement exigeant notamment en terme de mobilité, face à la violence de la population pénale, nous peinons à obtenir de l'Etat une juste reconnaissance : progression statutaire laborieuse, indemnitaire insignifiant par rapport aux autres cadres du ministère de la justice, gestion des emplois et des compétences calamiteuse...

Lire la suite...

Nos actions

02 Mai 2018;
08:00AM - 05:00PM
10h Participation Réunion Union Justice
02 Mai 2018;
08:00AM - 05:00PM
14h30 Participation réunion élections professionnelles
15 Mai 2018;
08:00AM - 05:00PM
14h30 Participation réunion élections professionnelles
15 Mai 2018;
08:00AM - 05:00PM
Matin Participation Préparation CAP DSP

Restitution audition Sénat du 1er février 2018

SénatLe 1er Février 2018, Monsieur Sébastien NICOLAS, Secrétaire Général, Monsieur Ivan GOMBERT, Secrétaire National ainsi que Madame Cécile BRASSART, Déléguée régionale et Chargée de mission Communication FO DIRECTION ont été auditionnés par le Sénat à propos de la crise que traverse notre administration.

Cette audition, d’une durée de trente minutes, était conduite par Monsieur Philippe BAS, Président de la Commission des Lois.

La crise que traverse notre institution n'a pas surpris nos interlocuteurs, conscients des difficultés quotidiennes auxquelles sont confrontés les personnels de l’Administration Pénitentiaire.
Interrogée sur les réponses apportées par le Ministère à un mouvement des personnels d'une ampleur exceptionnelle, l’équipe FO-DIRECTION n'a pu que déplorer la superficialité de l'accord signé : en effet, la création de postes supplémentaires ne répond pas au déficit d'attractivité des métiers pénitentiaires (30% des inscrits seulement se sont présentés au concours de surveillants) ; la prime de fidélisation dont bénéficieront les sortants de l’Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire (E.N.A.P.) aura pour conséquence de concentrer les jeunes professionnels sur les établissements les plus difficiles. La réponse sécuritaire à l'ultra violence d'une partie de la population pénale est nécessaire mais pose sur le long terme la question de la réinsertion des publics concernés.... Les chantiers de la justice doivent à présent être l'occasion de réformer en profondeur notre institution.

Lire la suite...
img.responsive { max-width : 100%; height : auto; }