Le métier de Directeur

Le Concours de Directeurs des Services Pénitentiaires

Le métier de DSP

Retour au portail du ConcoursRetour

Nos missions

Issus du Ministère de la Justice, les directeurs et directrices des services pénitentiaires (abrégés en DSP) forment un corps chargé de l'encadrement supérieur des services pénitentiaires, à vocation A+.

Souvent qualifiés par la société de "directeurs de prison", nos missions débordent du cadre de la prison où nous effectuons effectivement la direction, de l'animation, du management et du contrôle des établissements pénitentiaires.

En effet, nous pouvons diriger des services pénitentiaires d'insertion et de probation et travailler au sein ou à la tête des directions interrégionales (DISP) et de l'administration centrale. Nous pouvons également travailler au sein d'établissements publics comme l'Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire (ENAP) ou l'Etablissement Public de Santé Nationale de Fresnes (EPSNF).

Ainsi au cours de sa carrière, un directeur ou une directrice pourra occuper les postes suivants :

 

Dès lors, le métier de directeur ou directrice des services pénitentiaires est d'une infinie richesse.

Pour en comprendre tous les enjeux, nous vous invitons à lire notre publication syndicale intitulée "Ce que nous sommes" (qui détaille l'évolution de nos missions et les compétences exigées) et, sous un angle plus critique, le communiqué "Manifeste DSP" (qui met en corrélation les attentes de la société avec les moyens mis à disposition).

 

Statut et rémunération

LoupeFOCUS : Qu'est-ce-que le statut

 

Le métier de directeur des services pénitentiaires est un corps à vocation A+ régi par deux décrets :

 

Le statut de directeur comprend une obligation de mobilité. Celle-ci doit intervenir :

  • Tous les 2 à 4 ans pour les Directeurs de classe normale et hors classe. Une prolongation de 2 ans est toutefois possible.
  • Tous les 3 ans pour les Directeurs Fonctionnels ou Directeurs Interrégionaux. Ces 3 ans sont toutefois renouvelables. Cette durée en réalité n'est qu'indicative pour les emplois fonctionnels, puisqu'ils peuvent être révoqués à tout moment ou donner lieu à des mutations plus rapides.

 

L'indice (majoré) de rémunération d'un directeur débute à 356 pour un élève et s'achève actuellement à 1164 pour un directeur fonctionnel (voir la grille complète à jour du 4 juillet 2013).

Le développement de carrière s'étale sur :

  • 19 ans pour la classe normale pour accéder à l'indice majoré de 783
  • 14 ans pour la hors classe pour accéder à la hors échelle A
  • 12 ans pour l'emploi fonctionnel pour accéder à la hors échelle C

(Voir détails)

 

Certains postes peuvent donner droit à un logement de fonction.

 

FO-Direction agit pour revaloriser le statut des directeurs en travaillant sur le rééchelonnement indiciaire de la classe normale, sur le passage en hors classe, en renégociant l'échelon Hors Echelle B et en souhaitant instaurer un grade d'accès fonctionnel de directeur de classe exceptionnelle.

Elections Professionnelles 6 Décembre 2018 Notre profession de foi 2018
CAP des Directeurs des Services Pénitentiaires
...
Lire la suite...
Après l'évasion de Rédoine Faïd, la nécessité d'états généraux des prisons ! Il est temps d'ouvrir des états généraux de la prison !
Au lendemain de l'évasion réussie de Rédoine FAID du Centre Pénitentiaire de Réau, il est en premier lieu indispensable de souligner que l'Administration Pénitentiaire déjoue quotidiennement bien plus de projets d'évasion qu'on ne dénombre d'évasions réussies. Ce constat indéniable est le fruit de la vigilance accrue des agents pénitentiaires tous corps et tous grades confondus qui observent, recueillent et agissent ensemble avec les moyens dont ils disposent. Pour autant, FO-Direction souhaite que soit enfin conduite une réflexion sérieuse, et nourrie des constats de terrain, sur la prise en charge des publics.

...

Lire la suite...
Restitution audition sénat Restitution audition Sénat du 1er février 2018
Le 1 er Février 2018, Monsieur Sébastien NICOLAS, Secrétaire Général, Monsieur Ivan GOMBERT, Secrétaire National ainsi que Madame Cécile BRASSART, Déléguée régionale et Chargée de mission Communication FO DIRECTION ont été auditionnés par le Sénat à propos de la crise que traverse notre administration.

...

Lire la suite...
Les propositions de FO-Direction Motion du Bureau National : partie 1
Découvrez les positions de FO-Direction sur la politique pénitentiaire

Du 10 au 12 octobre 2017 s'est tenu le 9ème Congrès du SNP-FO Direction, syndicat majoritaire des...

Lire la suite...
Rejoignez FO-Direction
Adhérez au syndicat majoritaire des directeurs des services pénitentiaires !

Sortir de l'hibernation syndicale...

A l'approche des scrutins du 6 décembre 2018, il est déterminant de nous mobiliser pour l'avenir du corps des Directeurs des services pénitentiaires.

En effet, dans sa boulimie de réformes, le gouvernement n'oublie pas les fonctionnaires et traîne dans sa besace le projet "action publique 2022".

Celui-ci prévoit notamment de s'attaquer aux CAP de mobilité pour les transformer en instances de recours laissant l'administration à la manoeuvre pour gérer notre parcours professionnel. Autant vous dire que dans ce contexte le dispositif Lemaire, le respect des dates limites de candidature et la transparence du processus qui nous permet de vous conseiller au mieux sur vos choix seraient de l'histoire ancienne !

C'est pourquoi FO Direction s'est attaché toute l'année à tracer des lignes rouges pour stopper les tentatives d'anticipation zélées d'un projet que nous refusons tous. Et vous avez pu constater lors du séminaire du 26 novembre 2018 que s'il reste encore beaucoup à faire, ce travail n'a pas été vain.

Notre détermination à faire aboutir la réforme des DSP n'a pas été non plus du temps perdu. Ce projet porté par FO Direction s'est accéléré en janvier 2017 avec la publication de décrets qui revalorisent les premiers échelons de la classe normale, créent un nouvel échelon sommital dans le grade de DSP de classe Normale et un échelon linéaire HEA en hors classe, et suppriment les conditions de mobilité pour accéder à la hors classe. Il est aussi créé un troisième grade qui garantit à ceux d'entre-nous occupant des emplois fonctionnels, un statut plus avantageux si leur emploi vient à leur être retiré.

Mais ce projet est inabouti, car insuffisant pour intégrer la catégorie A+. Il doit se trouver vivifié alors qu'en parallèle la réforme du corps de commandement offre l'opportunité que nous attendions. C'est pourquoi FO Direction a demandé et obtenu la reprise des travaux statutaires à l'automne 2018. Et quelle consécration d'entendre la Ministre lors de son discours de clôture le 26 novembre 2018 affirmer sa volonté de voir notre corps accéder à la catégorie A+ ! Dommage que l'enveloppe budgétaire correspondante n'ait pas été prévue pour 2019 …

Lire la suite...

Nos actions

Aucun événement

Rencontre interrégionale PARIS

Le 9 octobre 2018, FO-DIRECTION a organisé une réunion interrégionale sur le ressort de Paris.

Conduite par Sébastien NICOLAS, Secrétaire Général, accompagné par Ivan GOMBERT, Secrétaire National, cette rencontre s'est avérée riche en échanges.

Groupe Paris

Après un premier semestre principalement marqué par le mouvement social de début d'année, il était important que les collègues puissent s'exprimer librement : situation pendant le mouvement, gestion des personnels, gestion de l'après-crise (sanctions, récompenses, climat, ...).

A l'aube des élections professionnelles, les sujets à aborder étaient nombreux et variés : projet de loi pour la Justice, réalités du terrain, mobilité, évolution du statut, dispositif Lemaire, avancées, difficultés rencontrées, élections professionnelles... Les échanges ont été riches entre les participants.

D'autres réunions interrégionales se succèderont prochainement (Bordeaux/Toulouse/ENAP,Lille, Dijon, Marseille,  ...).

Le Bureau National

 

img.responsive { max-width : 100%; height : auto; }