Résultats partiels des élections de 2011

CAP DSP : FO-Direction : 59 % des suffrages

 

Nous remercions tous les collègues qui par leur vote, ont manifesté leur confiance à FO-Direction. Nous avons fait du scrutin du 22 novembre 2011 un nouvel acte de confiance réciproque.

Le rassemblement maintenu autour des élus FO-Direction est pour nous tous un encouragement fort. Nous allons poursuivre le travail en cours avec la même détermination. Nous continuerons à défendre les intérêts  des DSP avec le souci constant d'améliorer les conditions d'exercice professionnel et de faire valoir les aspirations légitimes de la profession.

 


FO-Direction confirme sa représentativité majoritaire

 



Rappel de la composition des CAP du personnel de direction

Scrutin 2011 – 4 sièges
-    DSP classe normale : 2 sièges
-    DSP Hors classe : 2 sièges
soit
- FO : 2 sièges (59 % des voix)
- Union CFDT + SNDP : 2 sièges (41 % des voix)

La répartition des sièges doit se faire le 24 novembre 2011 et devrait conduire à la composition suivante :

-    DSP classe normale : 1 siège FO et 1 siège Union CFDT-SNDP
-    DSP Hors classe : 1 siège FO et 1 siège Union CFDT + SNDP

Scrutin 2007 pour mémoire – 6 sièges

-    DSP 2ème classe : 2 sièges ( FO – CFDT)
-    DSP 1ère classe : 2 sièges (FO – CGC)
-    DSP Hors classe : 2 sièges FO
soit
- FO : 4 sièges (61 % des voix)
- CFDT : 1 siège (24 % des voix)  
- CGC : 1 siège (15 %) 



Il est à noter une augmentation du collège électoral des DSP de 13 % par rapport au précédent scrutin. Ainsi le nombre d’inscrits passe de 452 en 2007 à 520 en 2011.

Cependant, le taux de participation, stable lors des scrutins de 2002 et 2007 (87 %), enregistre une chute importante de 17 % en 2011 (69.61 % de votants).

L’organisation sinistrée de ce scrutin est à l’origine de ces déperditions inacceptables de voix dues :

-    à l’utilisation d’enveloppes périmées (date de validité 20 octobre...),
-    à la non-réception de kits de matériel de vote par correspondance,
-    à la non réception de bulletins de vote par le bureau centralisateur.

De nombreux collègues contactés nous ont fait savoir qu’ils ont expédié leur bulletin de vote qui n’a jamais été réceptionné par l’Administration Centrale.

Des DSP ont dû insister auprès de certains agents de leur bureau de poste pour qu'ils acceptent leur enveloppe sans aucune garantie d'acheminement.

On peut donc réellement douter de l’effectivité des consignes données aux différents bureaux de Poste et aux centres de tri suite à l’avenant au contrat conclu entre le Secrétaire Général du Ministère de la Justice et des Libertés et la Direction de la Poste.

Des membres actifs de notre organisation, voire parfois délégués, nous ont par ailleurs confirmé ne pas avoir été en mesure de voter en raison de l’absence de matériel de vote ou de sa réception trop tardive.

Compte tenu de ces éléments un doute sérieux plane sur la sincérité et la validité du scrutin.

FO-Direction conteste donc la régularité de ce scrutin au sein duquel de nombreux collègues n'ont pas été en mesure de s'exprimer et va demander au Garde des Sceaux d’invalider ces résultats.

Contrairement aux annonces de tsunami de la liste commune, les effets du mariage blanc n'auront pas eu raison de l'engagement de FO-Direction.  

Chers collègues, vous nous avez manifesté votre confiance, nous vous en remercions chaleureusement et nous comptons sur vous pour continuer à œuvrer ensemble.


Pour le Bureau National,
Le Secrétaire Général,


Michel BEUZON

 

Nos actions

Aucun évènement
img.responsive { max-width : 100%; height : auto; }